nov 26 2007

La cueillette des olives à Kairouan

Published by at 15:30 under agriculture


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Symbole de paix et de sagesse, l’olivier est un arbre originaire d’Asie qui a été introduit dans notre pays par les Carthaginois et les Romains. Ses feuilles et son huile jouissent de précieuses vertus médicinales.
Concernant le gouvernorat de Kairouan, cet arbre cité par le Coran et vénéré par les fallahs constitue la base de l’arboriculture. Ainsi, on y compte 5,9 millions de pieds d’oliviers dont 4.500.000 sont en pleine production, et ce, sur une superficie de 158.400 hectares.

D’après les estimations du CRDA de Kairouan, la récolte de la nouvelles saison 2007-2008 dans tout le gouvernorat est évaluée à 95.000 tonnes d’olives, soit l’équivalent de 19.000 tonnes d’huile, enregistrant ainsi une baisse par rapport à l’année dernière (120.000 tonnes d’olives et 25.000 tonnes d’huile), et ce, à cause des mauvaises conditions climatiques au moment de la floraison.
Dans ce cadre, le prix de cueillette d’un kfiz d’olives a été fixé à 32D,476 sans ramassage et à 34D,268 avec ramassage, celui de sa trituration dans les 106 huileries à 29D si l’oléifacteur garde le grignon et à 28 si l’oléifacteur emporte le grignon. L’accent a été mis lors de plusieurs séances de travail sur la nécessité de poursuivre les efforts de sensibilisation des agriculteurs afin de préserver une bonne qualité de la production durant la cueillette. Ainsi, on devrait cueillir les olives après maturité complète et employer des caisses et non des sacs en plastique pour le transport des olives, lutter contre les moineaux, faciliter le déplacement des ouvriers qualifiés et bien entretenir les souks d’olives dont certains laissent à désirer.

Source La Presse, extrait de l’article de Fatma ZAGHOUANI

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply