nov 24 2007

Les gorges de Selja

Published by at 11:31 under Environnement,Paysage,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

le phosphate des gorges de Selja
C’est en 1886 que Philipe Thomas, un vétérinaire militaire passionné de paléontologie, découvre, lors d’une de ses promenades d’études dans l’oued Selja, la présence d’affleurements phosphatés. Cette découverte amena 10 ans plus tard la mise en exploitation du premier gisement de phosphate et faire ainsi de cette région le plus important centre minier du pays. De nouveaux centre d’extraction furent mis en activité en 1905 dans les villes voisines de Redeyef et Moularès, reliées entre elles par un chemin de fer. Ces villes sont aujourd’hui le cœur d’une des plus importantes régions au monde (5ème producteur mondial) d’extraction de phosphates. L’exploitation de ce phosphate est en grande partie située au cœur des gorges de l’oued Selja, véritable décor de western et haut lieu touristique de la région que l’on peut visiter à pied ou en train en longeant le cours d’eau qui s’est creusé un chemin à pic entre les falaises.

Le pittoresque Lézard rouge
Et non, il ne s’agit pas là d’un reptile, mais d’un train qui va vous aider à arpenter les gorges de Selja. Plus reposant, mais plus touristique et moins pittoresque que la découverte à pied, le train beylical, surnommé aujourd’hui le lézard rouge, vous conduira sur le chemin des convois de phosphate à travers les gorges de Selja.
Ce train en bois, tout vêtu de rouge, se prend à la gare de Métlaoui. Il vous amènera sur un parcours aller-retour de 15 kms (2 heures) à la découverte de ce cirque, le circuit aller est ponctué d’arrêts au point stratégique, permettant aux voyageurs de descendre et de faire rapidement quelques photos. Le pittoresque de ce voyage réside dans le charme et le raffinement de ce vieux train en bois qui fut offert en 1940 par la France au Bey de Tunis. Longtemps abandonné, il a été repris et rénové et invite les touristes dans ses salons et son wagon-bar, au décor raffiné en bois, à découvrir les gorges de Selja.

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply