nov 01 2007

Les potiers de Guellala

Published by at 17:41 under art de vivre,portrait,Traditions


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Le village de Guellala est le lieu par excellence de la poterie sur l’île de Djerba. Cela fait des millénaires que les autochtones profitent des sous-sols constitués de marnes grises avec cristaux de gypse, une argile idéale et abondante pour la production de poterie. Le village comptait, au plus fort de sa production, près de 400 artisans potiers, malheureusement aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une petite quarantaine.

Le village et ses environs sont marqués par une grande quantité d’ateliers très particuliers, ils sont à demi encaissés sous terre, ils sont repérables de l’extérieur grâce à leurs amas de tessons et leur four en forme de demi-sphère. Chaque atelier possède son four, les premiers remonteraient à 1500 ans avant JC. Ils sont enfouis dans le sol afin de mieux conserver la chaleur et sont couverts sur leurs murs extérieurs d’une couche de grosses jarres.

La principale production a depuis toujours était celle des grandes jarres qui servaient, il y encore peu, au stockage des denrées diverses, des gargoulettes, utilisées notamment pour la pêche aux poulpes et des poteries utilitaires et domestiques, le tout dans un style brut et rustique sans vernis ni décoration. Malheureusement cet artisanat a évolué vers une poterie vernissée, colorée et aux motifs soi-disant modernes et destinée à répondre à une demande touristique de masse. Cette poterie traditionnelle semble aujourd’hui disparaître totalement au profit d’une production industrielle venant notamment de Nabeul et entraîner ainsi la fin de ces ateliers millénaires.

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply