sept 25 2008

Les forêts de Kroumirie

Published by at 16:15 under agriculture,Environnement,Paysage,tourisme

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Située dans le nord-ouest de la Tunisie, la Kroumirie correspond à de modestes montagnes, forestières et pluvieuses. Culminant à la frontière algérienne (djebel Ghorra : 1 203 m), ces montagnes se situent généralement vers 900 mètres et s’abaissent assez régulièrement vers l’est, où les collines des Mogods ne dépassent guère 500 mètres. Leur relief oppose de longues échines gréseuses à des dépressions argileuses développées dans une nappe de charriage du Numidien (Oligocène). Il doit à une forte pluviosité annuelle (1 000-1 500 mm) des versants chaotiques modelés par une active solifluxion. Cette pluviosité explique aussi la remarquable couverture forestière des hauteurs gréseuses. Avec son sous-bois dense (arbousier, myrte, ciste), la forêt de chênes-lièges est la plus étendue, devant celle de chênes zéens, localisée dans les vallons humides, et celle de chênes kermès, occupant les vallons les plus secs. Cantonnée dans de vastes clairières, la population vit des modestes ressources de l’agriculture et de l’exploitation de la forêt. L’élevage des bovins et des chèvres repose sur une transhumance qui conduit les troupeaux de la forêt (d’octobre à mars) aux plaines du pourtour (d’avril à septembre).

texte extrait de l’Encyclopédie Universalis

One response so far

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply