sept 15 2007

La mosquée du barbier à Kairouan

Published by at 17:16 under Architecture,patrimoine


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

La ville de Kairouan surgit comme un camp fortifié au milieu d’une steppe semi désertique, une fois le quartier moderne passé, d’imposants remparts renferment la plus importante ville sainte du Maghreb où mosquées, zaouias et médersas sont éparpillées en grand nombre à travers les ruelles étroites de la médina et de ses souks. Les monuments aux pierres ocres et les maisons aux murs blancs sont d’une grande somptuosité et harmonie, à la fois fermée et ouverte, cette ville s’offrira à vous et vous présentera quelques uns des plus beaux joyaux de l’art et de l’artisanat arabo-musulman.

La zaouïa Sidi Sahab ou mosquée du Barbier, qui se situe au bout de l’avenue des Bassins des Aghlabides, fut édifiée en lieu et place de la sépulture d’Abou Dhama, un compagnon du Prophète, mort en 654 lors d’une expédition militaire. Ce personnage portait sur lui en signe de vénération trois poils de la barbe du prophète. L’édifice, de fondation très ancienne, était à l’origine composé d’une simple coupole entourée de murailles, il fut ensuite remanié et agrandi de nombreuses fois. Mais c’est Mohamed Bey qui va ordonner les plus importants travaux en 1681 et constitué un ensemble architectural composé d’un grand entrepôt, d’appartements, d’une médersa et d’un mausolée, le tout organisé autour de cours et patios et couronné d’un minaret. La décoration y est remarquable, céramiques qallalines, panneaux de stuc de style hispano-mauresque, coupoles et colonnes aux chapiteaux corinthiens agrémentent les différents espaces ouverts et salles. L’ensemble est un petit bijou de l’art, de l’architecture et de l’artisanat tunisien du 18ème et 19ème siècles. Sa récente restauration est un succés, les nouveaux espaces ouverts sont remarquablement préservés.

La mosquée du Barbier est un lieu très animé, ouvert à tous, musulman ou non, où il fait bon d’y passer du temps pour découvrir des coutumes et traditions tunisiennes.
Les enfants y viennent de toute la région pour leur circonscision.

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply