fév 27 2008

L’assida, une recette bien … marocaine !

Published by at 19:03 under publicité

pub danone assida zgougou

Quand Delice – Danone se plonge dans les traditions, elle y perd quelque peu le nord …

Dans la lignée et le succès d’un de ses concurrents, Délice Danone lance sur le marché un pot de yaourt bien tunisien: l’Assida Zgougou en barquette plastique.

L’assida est un désert tunisien très populaire à base de semoule ou de farine , souvent accompagné d’huile d’oilve, de sucre, de dattes ou de fruits secs. La version zgougou est faîte à base de pignons et préparer pour la fête du Mouled.

Le slogan de sa campagne est des plus sensible : « un produit du bled », il se veut conquérir un public large ancré dans les traditions tunisiennes et donc jouer sur la fibre sensible des us et coutumes locales. Mais aussi essayer de concurrencer l’indétrônable « mama » qui dans la tête et le coeur de chacun des tunisiens reste la plus apte à faire la meilleure assida du monde. Pour cela le visuel est intelligemment conçu avec un pot plastique Delice Danone de assida zgougou posait sur le rebord d’une fenêtre surplombant une vue de medina arabe, comme pour mieux affirmer que leur assida est aussi bonne que celle faîte à la maison par la « mama ».

Seul hic, le visuel de la medina est quelque peu étonnant, parce que pour tout connaisseur de la Tunisie ou de l’architecture tunisienne le référend est étonnant et détonnant, puisque la vue représentant une medina est celle de la medina de FES AU MAROC.

Pourquoi cela ? n’existerait-il aucune medina en Tunisie ? Les photographes tunisiens ne seraient-ils pas capable de fournir une image identique sur la Tunisie ? Où se moque-t-on réellement de nous ? Cette image fut achetée, après mes recherches, sur le site de Getty images, l’une des plus importantes banques d’images photo au monde. Pour consulter la photo originale sur le site de Getty.

Pourquoi boycotter trop systèmatiquement les photographes en Tunisie es-il réellement plus coûteux ou difficile de demander ou produire une image équivalente dans la medina de Tunis ou dans des banque d’images sur la Tunisie comme www.imagesdetunisie.com ou www.imagesphotobox.com

Il est vrai que cette agence m’a contacté, et que je disposais en banque d’images d’une photo similaire et me suis même proposé à la réaliser pour un tarif similaire voir moins cher que le prix de cession des droits chez Getty. Alors pourquoi de telles attitudes, parce que ce n’est pas la première fois, de la part des professionnels de la publicité que de refuser aujourd’hui d’exploiter de vrai fond d’images sur la Tunisie développer par les photographes à des efforts et coûts élevés pour se mettre à niveau. Pourquoi aujourd’hui les agences puisent-elles majoritairement leurs images sur internet ou même font-elles appel à des photographes français, rejetant ainsi toutes productions d’images avec les photographes tunisiens ou en Tunisie. Les efforts produits par ces photographes pour s’équiper et s’adapter à l’évolution du numérique fut considérables ces dernières années avec des prix bien souvent inférieurs à ceux des banque d’images mais un atout de personnalisation et de « tunisification » de l’image publicitaire incontestables.

Alors agences et annonceurs souhaitez-vous la disparition de la photo publicitaire et de la photo en général en Tunisie ou souhaitez-vous participer à son développement et son enrichissement.

A lire à ce sujet une vieille chronique sur le problème des banques d’images sur le site de madwatch 

One response so far

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply