jan 13 2008

Le nouveau parc national du jebel Zaghouan

Published by at 10:03 under Environnement,patrimoine


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Situé à peine à 50 km de Tunis et 35 km de Hammamet, l’important massif du Jebel Zaghouan mesure 9 km de long sur 3 km de large et atteint 1295 mètres d’altitude au Rass El Gasaa, son grand pic. Le Zaghouan fait donc partie des massifs septentrionaux de la grande Dorsale tunisienne. Il termine le prolongement le plus à l’est de l’Atlas saharien. Ses profondeurs abritent diverses belles grottes d’un intérêt certain pour les spéléologues.
Ce massif abrite une histoire riche dont une part des secrets est encore bien conservée sous des couches de terres que les archéologues continuent à fouiller. Mais, le magnifique Temple des eaux de l’époque romaine, niché dans les parois du Jebel et, qui semble y avoir été taillé, est déjà bien visible. On trouve aussi plusieurs marabouts sur le Jebel dont le plus visité est le marabout de Sidi Bou Gabrine. Le couvert végétal riche et fragile comprend les vestiges de l’antique forêt d’Oléastres et de Caroubiers de la Tunisie septentrionale. Mais le Pins d’Alep y est devenu majoritaire, même si on y trouve aussi du chêne vert et d’autres plantes qui abritent une faune aussi riche, allant du commun sanglier au plus rare aigle royal. Comme cet oiseau rare, on rencontre d’autres espèces forts intéressantes sur ce Jebel, tant au niveau de la flore que de la faune, tels que : l’Erable de Montpellier ou des individus de chênes liège, et parmi les oiseaux hivernant on note l’accenteur alpin (Prunella collaris), cette espèce d’altitude. Le Jebel Zaghouan est un imposant repère géographique pour tous les voyageurs, les hommes et les oiseaux, nombreux à emprunter cette voie migratoire.
article extrait de Medina Portal

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply