déc 03 2007

Les films tournés en Tunisie

Published by at 6:52 under Paysage,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

La Tunisie constitue un cadre idéal pour le tournage de films. Elle attire, parmi les
producteurs et les réalisateurs, les plus grands noms du cinéma mondial.
Ses atouts dans ce domaine sont avant tout la douceur du climat, le bleu du ciel, une lumière d’une qualité exceptionnelle. La situation du pays entre Méditerranée et Sahara crée une
grande diversité de paysages, un condensé, sur un espace modeste, de mondes fortement contrastés. L’un des espaces les plus appréciés est constitué par les étendues envoûtantes du Sahara. Dans le chef-d’oeuvre d’Anthony Minghella, Le Patient Anglais, le film aux neuf oscars, l’un des « acteurs » qui crève l’écran est bien le désert.
Les cinéastes étrangers trouvent aussi en Tunisie de grandes compétences. Des techniciens tunisiens ont pu se hisser à un niveau international grâce à la participation au tournage de films étrangers réalisés par : Steven Spielberg, George Lucas, Roberto Rossellini, Franco Zeffirelli, Henri Verneuil, Claude Chabrol, Roman Polanski, Mustapha Akkad, Antony Minghella…
Parmi les films étrangers tournés en Tunisie, on peut citer un grand nombre de succès : The English Patient de Anthony Minghella, Star Wars de Georges Lucas, Indiana Jones de Steven Spielberg, The Messiah de Roberto Rossellini, Jesus de Nazareth de Franco Zeffirelli, Madame Butterfly de Frederic Mitterand, le Nombril du Monde de Ariel Zeitoun, The Life of Brian de Monty Python, Misunderstood de Jerry Shtzberg, Anno Domini de Stuart Cooper, Pirates de Roman Polanski, l’Enquête de Damiano Damiani, Le Larron de P.F. Campanile, 2 Heures moins quart av. J.-C. de Jean Yanne, Vendredi ou la vie sauvage de Gérard Vergés, Selon Ponce Pilate de Luigi Magni, Gesu’ Bambino de Franco Rossi, Comé dura l’avventura de Flavio Mogherini, L’agenzia de Giorgio Capitani, L’Amico Arabo de Carmine Fornani, Maxime et Wanda de François Dupont Midy, Un Inviato molto speciale de Vittorio de Sisti, Morte a contratto de Gianni Lepre, Wild Justice de Tony Wharmby, Les yeux de Cécile de Jean-Pierre Denis, Déposez les armes de Rachid Bou Chareb, Age of treason de Kevin Connors, Amore solo per amore de Giovani Veronesi, Les Magiciens de Claude Chabrol, Mollo Tutto de José Sanchez, Voyageant avec une inconnue de Piono Quartullo, Killer Kid de Gilles de Maistre, The Name of the incident de Olli Tolla, Elissa Rhais de Jacques Otmezguine, La Mission de Bay Muller, Cheese de Bernard Weber, Les Morfalous Mayrig de Henri Verneuil, l’Homme de Suez de Christian Jacques, Isabelle Eberhardt de Ian Pringle, The Tremor of Forgery de Peter Goedel, 1002 Nights de Richard Blank, l’Eden et après d’Alain Robbe Grillet, Viva la Muerte d’Arrabal, Des Feux mal éteints de Serge Moati, l’Affaire Dreyfus, R.A.S. de Yves Boisset, Outremer de Brigitte Rouan, Le grand Carnaval d’Alexandre Arcady, les Roses de Matmata de José Pinhero, Key to Rebecca de David Hemmings, Kill de Romain Gary, A Kid and the Magic Lamp de Robert Levy, Frantz Fanon de Julien Isaac.

Source : site de l’ONTT
Source de la photo du tournage de Star Wars en Tunisie

No responses yet

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply