Archive for août, 2008

août 28 2008

Le blé en Tunisie

Femme en train de couper les blés à la faussile dans la région de Ain Draham en tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Pays de céréales la Tunisie l’ancienne Africa a bien mérité le surnom fort élogieux que les anciens lui ont attribué Grenier de Rome. Le blé Tunisien d’une grande gustative continue jusqu’à nos jours à donner aux pâtes italiennes le prestige qu’elles ont acquis. C’est le blé dur qui une fois moulu donne la semoule pour confectionner le couscous est traditionnellement le plus cultivé c’est le gamh des Tunisiens. Le blé tendre ou farina est d’introduction récente ( au XIX siècle) il est utilisé surtout pour la fabrication du pain du commerce.

Femme en train de couper les blés à la faussile dans la région de Ain Draham en tunisie

No responses yet

août 26 2008

La gorgone au front ailé de Sousse

Published by under archéologie,Musée,patrimoine

 mosaïque de la gorgone au front ailé, datant du II s ap JC, et exposé au musée archéologique de Sousse en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Exceptionnel pavement de mosaïque de la gorgone au front ailé, datant du II s ap JC, et exposé au musée archéologique de Sousse.

No responses yet

août 24 2008

Le sanctuaire de la Mokhola à Dougga

Fatma et Cherifa ecrivant au henné leur noms sur la paroi du sanctuaire de la mOkhola à Dougga en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Le sanctuaire de la Mokhola est un lieu saint situé dans les citernes romaines d’Aïn El Hammam sur le site archéologique romain de Dougga. Le lieu est encore vénéré par les habitants de la région qui viennent y prier et chaque année faire des sacrifices. La paroi intérieure de la citerne, située à l’entrée du couloir de canalisation, est couverte de chaux et d’écriture au henné. Dans la grotte sombre les habitants viennent tout au long de l’année faire des offrandes et des voeux.

Fatma fait un voeu à l’entrée du sanctuaire de la Mokhola à Dougga en Tunisie

No responses yet

août 22 2008

Pêcheurs en mer

Published by under agriculture,Environnement,Paysage

Pêcheur sur sa barque au large des côtes de Tabarka

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Pêcheur sur sa barque au large des côtes de Tabarka.

No responses yet

août 20 2008

Fort Génois et Tabarka

Published by under Environnement,Paysage,tourisme

Vue depuis le fort génois et son phare sur la ville et la côte de Tabarka au coucher du soleil

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Vue depuis le fort génois et son phare sur la ville et la côte de Tabarka au coucher du soleil

No responses yet

août 18 2008

Portrait d’un corailleur

Published by under Insolite,portrait,Traditions

Portrait d’un pêcheur de corail dans le port de Tabarka avec une branche de corail naturel

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Une rencontre exceptionnelle que celle faite avec les pêcheurs de corail et la découverte d’un métier à haut risque. Par plus de 120 mètres de fond, équipé de scaphandre et de caissons de dépressurisation, les meilleurs plongeurs de Tunisie s’engagent quotidiennement dans les grands fonds marins des côtes tunisiens à la recherche du corail. Cet or rouge des côtes de Tabarka est ensuite remis aux mains expertes des artisans tunisiens mais surtout italiens qui vont les transformer pour en faire des sculptures ou des parures. Plus encore que les diamants, le corail aujourd’hui fort menacé par la pollution et une récolte trop long non maitrisée, n’existe plus qu’à des profondeurs extrêmes pour l’homme qui risque quotidiennement sa vie.

No responses yet

août 16 2008

Mariage à Mahdia, et nulle part ailleurs

Published by under art de vivre,Traditions

Mariage traditionnel à Mahdia en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Le mariage, autant qu’une fête, constitue une véritable démonstration esthétique. (…) Pas une Mahdoise n’accepterait, pour le plus beau jour de sa vie, d’occulter la magnifique cérémonie que célèbre la tradition.
Car à Mahdia, ville où les tisserands tissent les plus belles soies, où les brodeuses ont les mains les plus habiles, où les bijoutiers se sont forgé une réputation qui a franchi les frontières, le mariage, autant qu’une fête, constitue une véritable démonstration esthétique. (…)
Mariage traditionnel à Mahdia en TunisieLa henna est le grand moment des cérémonies des mariages. La vraie fête, en réalité. Les générations précédentes, plus courageuses — ou plus festives — la déclinaient en trois temps : la petite, la moyenne et la grande henna. Seule cette dernière demeure en ces temps où l’on simplifie, tout en gardant le respect des choses importantes. Et rien, à Mahdia, n’est plus important qu’une henna. Dans les patios aux murs lambrissés de céramiques multicolores, on dresse l’assise pour la fiancée, la cerne de fleurs, la tapisse de tissus précieux, l’éclair de projecteurs puissants. Elle, parée comme une icône — et rien n’est plus beau que les costumes d’apparat de Mahdia — a, paradoxalement, le visage nu et les cheveux, ouverts d’un foulard brodé. Ce n’est que plus tard qu’elle sera maquillée.
A ses pieds sur des estrades de bois, les jeunes filles à marier, reconnaissables en ce qu’elles arborent le costume traditionnel, elles, sont néanmoins cheveux nu et sans coiffe.
Devant elle, en cercle fermé, les machtates, ces redoutables musiciennes à la voix rauque, dont le répertoire séculaire tisse les alliances de la ville et qui connaissent la «nouba» de chacune. Au sein de ce cercle magique, un canoun pour chauffer la peau tendue du tar et de la darbouka, et bien sûr, le panier à rchouk où chacune offre son obole, en tenant une soigneuse comptabilité des présents passés, scrupuleusement ajustés au cours du jour.
Et puis, les assistantes, au premier rang desquels, en ordre de présence, celles qui ont fait l’effort d’arborer le costume d’apparat, même par grande chaleur. Les austères, celles qui ne sont pas mzaïnines, quand bien même elles seraient habillées par Dior lui-même, sont reléguées au deuxième rang.
Le temps que les machtates trouvent leur rythme, leur mémoire, leur tempo, que chacune danse sa nouba préférée, que circulent les boissons, les gâteaux, que s’habille et se pare, puis sorte la mariée, rarement Hanna s’achève avant le petit matin. (…) Le marié invite ses amis et parents à se faire raser et coiffer chez lui par le barbier du quartier. Superbe dans sa kachta immaculée, il trône au café — ou au Nadi emblématique pour les fils des membres de ce club privé qui est le plus ancien, mais aussi le plus fermé de Tunisie —, on l’entoure, on l’éclaire de lanternes, on lui donne aubade. Puis tout le cortège se met en branle pour l’accompagner. Lui est hiératique et ne doit jamais sourire. Ses amis, ses parents chantent et dansent tout le long du parcours, chants sacrés, danses rythmées qui s’arrêtent sur le pas de la porte.
danse de la mairée de ùahdia en TunisieLa mariée — quant à elle, somptueusement parée du costume de mariage, si brodé d’or qu’il en remonte à la nuit des temps et qu’elle rendait hommage à Tanit la déesse-mère, se tient debout — s’est montrée à sa famille, ses voisins, au cours de la jelloua.
Puis la famille du marié est venue la chercher. De nouveau, elle a effectué cette espèce de danse immobile dont on dit qu’elle remonte à la nuit des temps et qu’elle rendait hommage à Tanit la déesse-mère.
Elle attend. L’époux arrive. Le mariage est terminé ou presque.
Il reste le lendemain. Le sbah ou matin qui, en fait, se célèbre l’après-midi pour la nouvelle épouse.
Les machtates reviennent chanter leurs mélopées qui invoquent les saintes tutélaires, Oum Ezzin ou Lella Bahria. On invite les voisins à goûter au couscous et aux gâteaux envoyés par la famille de la mariée dans les mthered.
La fête est calme, apaisée, le mariage sera heureux.

Lire le texte de Alya Hamza pour la Presse

No responses yet

août 15 2008

On the road … Equilibriste

Published by under Insolite,On the road

Petit tour à vélo en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

One response so far

août 14 2008

On the road … Campagne du Sahel

Published by under Environnement,On the road

A la sortie de Moknine en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 13 2008

On the road … Taxiphone

Published by under On the road

Taxiphone en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 12 2008

On the road … Mariée de l’été

Published by under Environnement,On the road

enseigne de boutique de mariage pour les mariées en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 11 2008

On the road … Rond Point

Published by under Environnement,On the road

Rond point et monument de Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 10 2008

On the road … Shopping (2)

Published by under Insolite,On the road

Etale de produits auto sur la route en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 09 2008

On the road … Shopping

Published by under Environnement,On the road

Boutiques sur une route de Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 08 2008

On the road … Bridge

Published by under Environnement,On the road

pont sur un oeud en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 03 2008

On the road … Monastir

Rue devant le ribat de monastir en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 02 2008

By night

Published by under Paysage,tourisme

la plage de monastir la nuit en Tunisie

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

août 01 2008

Scène de plage … Parachute

Published by under tourisme

Parachute ascensionnel sur les plages de Tunisie, animation nautique

© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet