Archive for décembre, 2007

déc 31 2007

Rose de Tunisie

Published by under Environnement


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

One response so far

déc 30 2007

Bijoux de Tunisie … bracelet ciselé

Published by under archéologie,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Bracelet en argent ciselé – Salle des bijoux tunisiens
Musée Lalla HadriaParc Djerba Explore

One response so far

déc 29 2007

Quand le Dakar passait en Tunisie …

Published by under Environnement,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Il y a encore quelques années le Paris-Dakar passait par la Tunisie, c’était alors une grande fête sur l’avenue Habib Bourguiba avec le défilé de l’ensemble des particpants auto, moto et camions, célébrités, sportifs et inconnus. Le rallye traversait alors le pays sous l’oeil de plusieurs centaines de journalistes télé et presse. Une façon judicieuse de faire la promotion des richesses naturelles et touristiques de la Tunisie. Le tourisme saharien espère connaitre de nouveaux evénements sportifs pour promouvoir un désert tout aussi beau et technique que ceux de nos voisins. A ce sujet on regrettera aussi la disparition des Montgolfiades qui étaient la réunion de plusieurs dizaines de montgolfières qui survolaient à chaque fin d’année les plus beaux paysages du sud Tunisien.

No responses yet

déc 28 2007

Douz… un festival historique

Published by under tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Rien ne peut représenter la ville de Douz mieux que son festival international du Sahara. C’est voilà presque un siècle (en 1910 plus précisément) que cette manifestation démarrait dans une ambiance de célébration et de liesse et c’est à partir de 1967 qu’elle a commencé à jouir d’une reconnaissance internationale qui la place parmi les Festivals les plus anciens et les mieux ancrés dans leurs histoire.
Cette année le festival fête son 40ème anniversaire, local à ses débuts le festival est devenu une rencontre internationale qui draine toujours des milliers de visiteurs tunisiens et étrangers venus rencontrer les hommes du désert et découvrir leurs traditions et coutumes.

No responses yet

déc 27 2007

L’année des supermarchés

Published by under publicité


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

2007 aura été marqué par l’explosion des supermarchés, entre la reprise des Bonprix par Champion, la rénovation et modernisation des Monoprix, ce secteur aura connu cette année une effervenscence importante destinée à satisfaire et attirer plus de clients. la concurrence est rude pour ces surfaces moyennes récupérant ainsi une part de marché importante sur les grands hyper ouverts ces dernières années avec Carrefour puis Géant.

Cette guerre de la distribution passe par tous les supports de communication, affichage promotionnel, catalogue, jeu et animations, … mais aussi par de fortes opérations de promotion saisonnière sur les produits et une mise en avant des soldes. Sur ce dernier point c’est bien Monoprix qui a fait l’événement cette année avec les soldes de février et une volonté de pousser les  » Tunisiens à courir derrière les soldes comme le font les consommateurs européens et américains, et elle a trouvé, pour cela, une idée fort originale et extraordinaire. Elle propose ainsi des soldes de l’ordre de 80% (eh oui, quatre-vingt pour cent) au lieu des 30% et 50% classiques. Cette remise exceptionnelle n’est cependant pas valable dans la journée, mais uniquement de minuit à 8 heures du matin pour ce premier jour des soldes, soit le 1er février. Monoprix aura ainsi respecté la loi en démarrant les soldes le 1er février et devancé tout le monde en ouvrant ses portes de minuit à huit heures du matin. On ignore si l’ouverture des commerces est autorisée à ces heures tardives, mais une chose est certaine, c’est que pour booster la consommation et la saison des soldes, on n’a pas encore fait mieux en Tunisie ! ». Ce fut en tout cas un véritable événement commercial.

extrait tiré du site webmanagercenter

No responses yet

déc 26 2007

La pub polémique

Published by under publicité


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Je ne vais trop m’étaler sur cette campagne publicitaire qui a déjà fait l’objet de nombreux débats et chroniques sur les sites et dans le milieu de la pub. Cette réponse de Tunisie Telecom à Tunisiana a fait grincer les dents de certains et amusé d’autres. personnellement je suis dans le second clan. Certe cette campagne n’est pas un succès dans sa créativité quoique que l’on peut apprécier sa simplicité, sa lisibilité et sa clarté. Le clin d’oeil visuel fait à son concurrent, le pétale rouge, reste très appréciable et ingénieux. pour le reste je vous invite à lire les débats internet suivant :
www.madwatch.net : Combat de coqs
http://zi-ad.blogspot.com: combat de coqs
www.prosdelacom.com : Pétales Tunisie Télecom
et j’en oubli …

J’aime cette polémique, cette provocation double et reciproque qui pousse le monde de la pub dans les limites de la publicité concurentielle et conflictuelle. Ces deux pubs ont autogénéré un débat fort et contradictoire, le vrai sens de la publicité à mon point de vue. Après reste à savoir qui est sorti gagnant de cela, je pense les deux, à mon point de vue cela n’a guère poussé les consommateurs à basucler chez l’un ou l’autre mais chacun s’est conforté chez son opérateur mais si une certaine tension règne toujours chez les Tunisie telecomistes…
Alors chapeau aux deux agences et merci aux annonceurs, que cela continue …

No responses yet

déc 25 2007

Iles à vendre

Published by under Environnement,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Tourisme écologique : Un Chinois s’intéresse à Zembra

Un investisseur chinois, Li Ruo Hong, chef d’un groupe d’investissement international, projette de réaliser dans l’île de Zembra une station de tourisme écologique et de santé haut de gamme. Le magnat chinois, qui a présenté, vendredi 23 novembre, les esquisses de son projet au président Ben Ali, s’est engagé à «préserver les spécificités naturelles et écologiques de l’île et à protéger ses sites classés ‘’patrimoine mondial par l’Unesco’’».
Pour mémoire, Zembra est une île rocheuse située au nord-est du Golfe de Tunis couvrant une superficie de 391 hectares. Située à 15 kilomètres de Sidi Daoud (Cap Bon) et à 55 kilomètres du port de La Goulette, elle représente le prolongement naturel de la péninsule du Cap Bon.
L’îlot de Zembretta, situé à environ 8 kilomètres à l’est, a une superficie de deux hectares. Dotée d’un écosystème spécifique et assez fragile, l’île de Zembra est classée par l’Unesco, depuis janvier 1977, comme aire protégée.
Le parc national qui regroupe les 2 îles est créé par le décret présidentiel du 1er avril 1977. Zembra présente une côte fortement accidentée avec des falaises se prolongeant sous la mer jusqu’à -50 m. Vue de loin, elle donne l’air d’une grande masse rocheuse de 435 mètres d’altitude prenant une forme de pyramide et entourée de 2 rochers : l’Eutorche (au nord) et la Cathédrale (à l’ouest). Elle se caractérise par un couvert végétal sous forme de maquis dense et par la présence de plantes très rares. On y trouve, également, des invertébrés et des mammifères terrestres introduits par l’homme comme le lapin de garenne, le mouflon corse, le rat noir, le chat haret. Zembra accueille également plus de 25.000 couples d’oiseaux migrateurs qui nichent souvent dans les falaises rocheuses. Les puffins cendrés y forment la plus grande colonie de toute la mer Méditerranée.
A moyen terme, tout porte à croire que les touristes chinois ne manqueront pas de s’intéresser davantage à la Tunisie, et ce d’autant plus que ce produit entre également dans le cadre de la diversification de l’offre tunisienne en matière de tourisme.

Source Webmanagercenter du 23/11/07

8 responses so far

déc 24 2007

Les potiers et poteries de Nabeul

Published by under art de vivre,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

L’un des fleurons du tourisme tunisien avec sa voisine Hammamet, la ville de Nabeul est aussi réputée pour sa longue tradition de la poterie artisanale. Située à l’entrée sud-est du Cap Bon, la ville s’étale le long du littoral méditerranéen dans un climat de douceur remarquable. Les potiers de Nabeul sont très célèbres en Tunisie, leur art remonte à l’antiquité et a connu son apogée au 15ème siècle par l’arrivée des djerbiens et de leurs techniques. Son art va ensuite évoluer au grès des influences andalouses puis ottomanes et italiennes pour offrir au courant du 19ème siècle une poterie reconnue hors des frontières, le style Qallaline. Son activité porte principalement sur la réalisation de poterie à usage courant ainsi que de carreaux de céramique. Aujourd’hui, on regrettera une détérioration de cet artisanat au profit d’une production industrielle aux influences et aux styles peu inspirés du passé mais orientés vers la clientèle touristique. Parmi ces échoppes débordantes de produits de tous genres vous pourrez tout de même découvrir quelques jolies pièces de poterie ainsi que quelques ateliers

No responses yet

déc 23 2007

Paysages du Tell

Published by under Environnement,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Le Tell intérieur et son riche passé antique
Cette région particulièrement arrossée par des pluies abondantes est le poumon vert de la Tunisie, mais aussi particulièrement riche en patrimoine naturel et propice à d’exceptionnelles randonnées. Cette très vaste région intérieure du pays est composée de vallées, la plus importante, celle de l’oued Medjerda est, à l’instar de la région, très fertile et propice à une agriculture abondante et variée. La région est occupée depuis la plus lointaine époque antique et fut le cœur de l’agriculture avec ses vastes plaines céréalières, jadis grenier à blé de Rome. La région du Tell est un exceptionnel secteur touristique, loin des zones touristiques et si proche d’une faune et d’une flore d’une très grande variété. Sa fraîcheur estivale attire tout autant les tunisiens que les étrangers qui viennent ici se ressourcer en pratiquant un très grand nombre d’activités sportives, randonnées, balades à cheval, chasses, … Lieu de détente et de découverte, le nord de la Tunisie est aussi un haut lieu de l’histoire et de la culture avec ses très beaux sites antiques comme Dougga, Sbéïtla, Utique ou Chemtou.

No responses yet

déc 22 2007

Jardinier sous surveillance

Published by under Insolite


© Kamel Agrebi / www.photoline-digital.com

3 responses so far

déc 21 2007

Noces

Published by under archéologie,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Mosaïque des Noces de Neptune et Amymoné.
Amymoné est l’une des cinquantes danaïdes, nymphe des eaux et l’une des nombreuses amantes du dieu de la mer. Ce tableau apprtient à une grande mosaïque du frigidarium des thermes de Sidi Ghrib. Datable du début du Vème siècle après J.C., cette oeuvre ne se rattache pas moins au courant classique. Musée archéologique de Carthage.

No responses yet

déc 20 2007

Avant l’hiver …

Published by under Insolite,tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Un dernier regard sur les plages tunisiennes en été avant de plonger de plein pied dans …
l’HIVER.
Je vous entends tous hurler vivement l’été … surtout vous les mecs !!!
Allez plus que six mois …

No responses yet

déc 19 2007

La medina de Bizerte

Published by under Architecture,tourisme




© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

One response so far

déc 18 2007

Fêtes de fin d’année …

Published by under art de vivre,Insolite,Traditions


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Entre l’Aïd et le Père Noël, on ne sait plus trop à quel saint se vouer !!!
Vitrine de Noêl chez un opticien à El Menzah 6 dans les quartier chic de Tunis. Les fêtes sont tellement sacrées en Tunisie que le père Noël prend chaque année une place de plus en plus importante, les vitrines se remplissent de boules, guirlandes et sapins, des rayons entiers sont consacrés dans les hypermachès aux décorations de Noël et il est de bon toux dans les familles aisés tunisiennes d’avoir son sapin et les cadeaux pour les enfants. Comme quoi les fêtes ne seraient elles pas la solution pour régler les confilst religieux dans le monde !!!

Rappel : calendrier des fêtes religieuses à venir, le 19 Aid, sacrifice du mouton, le 25 Noël, naissance du petit Jésus, et le 1er janvier le jour de l’an chrétien.

No responses yet

déc 17 2007

Pollution en ville

Published by under Environnement,Insolite


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Voilà une solution pour réduire les effets de serre sur la couche d’ozone.
Il y a le Velib à Paris voici l’Anelib à Tunis …
Vu ce jour au rond point d’El Menzah 6.

3 responses so far

déc 16 2007

C’est du propre …

Published by under Insolite


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Grand nettoyage chez les Ronaldhino …

No responses yet

déc 15 2007

Publicités urbaines

Published by under publicité


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

2 responses so far

déc 14 2007

Best Pub …

Published by under Insolite,publicité


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

No responses yet

déc 13 2007

Tourisme : la triste réalité des chiffres…

Published by under tourisme


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Alors que depuis quelques semaines les institutions officielles du tourisme nous assomment de chiffres plus que flatteur sur le « très état du tourisme en Tunisie », avec  » du le 1er janvier au 30 novembre 2007, la Tunisie a enregistré 6.428.000 entrées contre 6.235.000 en 2006, soit une évolution de 3,1%. Les Européens occupent la 1ère position avec une évolution de 2,5%, suivis des Maghrébins (+3,7%). » Et  » En termes de chiffre d’affaires et de nuitées, la destination enregistre une évolution respective de 8,3% et 1,8%. Ce qui reste en deçà des attentes et ne répond toujours pas aux objectifs de compétitivité et de rentabilité. »

Les quatre vérités d’un secteur au bord de la sinistrose ! par : Fitch
Alors que les chiffres, officiels, ne cessent de mettre en valeur la bonne santé du secteur du tourisme et de montrer ses chiffres toujours à la hausse, un rapport publié hier par l’agence de notation Fitch met en exergue la grande fragilité d’un secteur, hué dernièrement par tout le monde, à cause notamment de la politique de bradage de prix qu’il pratique. Tel que présenté officiellement en effet, le bilan global de l’industrie tunisienne du tourisme semble positif avec un nombre de visiteurs qui a atteint un record de 6,5 millions de touristes en 2006 et celui des nuitées qui se redresse depuis 2004, et surtout les recettes en devises qui ont atteint des niveaux sans précédent. Des chiffres que les communiqués de la BCT mettent chaque mois en exergue.
Dans ce rapport consacré au tourisme tunisien, Fitch insiste sur les problèmes structurels du tourisme tunisien qui sont «la surcapacité hôtelière sur le littoral, la faible diversification du produit touristique, un pouvoir de négociation des prix de vente défavorable aux opérateurs, l’étroitesse de la stratégie marketing et l’endettement élevé des entreprises hôtelières, [et qui] constituent autant de freins à une relance de la croissance du secteur et l’amélioration de sa rentabilité».
Fitch remet aussi en question le «bilan de prime abord positif du tourisme tunisien » qui se fait officiellement, et met en exergue des problèmes réels et qu’on cache aussi officiellement. Des problèmes, notamment à travers des «indicateurs tels que la réduction de la durée moyenne de séjour des touristes au cours de la période 2002-2006, la baisse des taux d’occupation et les progrès à peine perceptibles enregistrés en termes de revenus par touriste». Fitch affirme à ce sujet, que «ces chiffres masquent d’autres réalités: une durée moyenne de séjour des touristes, pour la période 2000-2006, qui chute de 6,6 à 5,2 jours; des taux d’occupation qui passent de 50,6% à 43,5%; et une augmentation à peine perceptible des recettes unitaires par touriste, passant de 414 DT à 431 DT».

Et l’agence de notation d’enfoncer un peu plus le clou de la vérité et de dire tout haut ce que tous les responsables du secteur touristiques disent tout bas ou cachent même, que «la faible augmentation (+4%) des recettes unitaires par touriste, exprimées en monnaie locale, masque l’impact positif de la dépréciation du dinar de presque 32% par rapport à l’euro depuis 2000. En termes réels, les recettes par touriste auraient chuté en dessous des 400 DT mettant en évidence une baisse notable au cours des dernières années. Entre 2000 et 2005, la Tunisie a perdu 5,3% de sa part du marché régional, alors que la part de la Turquie a augmenté de 9,9%. En outre, les recettes par touriste en Tunisie sont les plus basses parmi ses concurrents méditerranéens, reflétant l’image de destination à bas prix du pays».
Lire la suite de l’Article sur African Manager

No responses yet

déc 12 2007

Aïd : Faits divers

Published by under Insolite,Traditions


© Nicolas Fauqué / www.imagesdetunisie.com

Des moutons très convoités …

Plusieurs éleveurs originaires de la région de Sidi Bouzid ont été victimes d’attaques menées par des voleurs de bétail qui ont réussi à s’emparer en une seule nuit de soixante quatre moutons et de plusieurs vaches. Quatre localités rurales relevant du gouvernorat de Sidi Bouzid ont été, en effet, le théâtre d’une série de vols menés par des voleurs de bétail circulant à bord d’une camionnette. Les malfaiteurs ont bien préparé leur coup, agissant vite afin de ne pas attirer l’attention des éleveurs. Le butin est estimé à plus de vingt mille dinars. Les bêtes restent, cependant, introuvables malgré les efforts déployés par les agents de la garde nationale chargés d’enquêter dans cette affaire. Tout laisse, cependant, penser que les bêtes volées devaient être vendues dans les différents points de vente installés ici et là à l’occasion de l’Aïd. Par ailleurs, une information judiciaire, suivie de l’ouverture d’une enquête, a été ordonnée. D’ores et déjà, les auxiliaires de la justice ont dressé une liste de plusieurs suspects ayant des antécédents dans ce genre d’affaires.

Source  » Le Quotidien  »

One response so far

Next »